Mercato : Djabou rentrera aujourd’hui

Jeudi 07 juin 2012

Djabou - Ben Youssef lors de l'une des confrontations ESS - EST. (Photo : Algeria Foot)

Djabou rentrera aujourd’hui

Après avoir passé quatre jours à Tunisie, où il a  été l’invité des responsables de l’Espérance de Tunis, Abdelmoumen Djabou sera de retour aujourd’hui. L’international algérien est allé discuter avec les Espérantistes et visiter leurs installations en prévision d’un éventuel transfert à l’EST. Et l’on s’attend à ce que l’international algérien rencontre ce vendredi le président Serrar pour un débriefing de la situation. Le président sétifien discutera avec son joueur de ce qu’a pu faire ce dernier avec les Tunisiens, des pas qui ont été faits et des autres offres, ainsi que celle de l’Entente qui veut toujours garder Djabou. 

Selon le président de section de l’EST, Djabou serait perturbé

En ce qui concerne ses contacts avec l’EST et son déplacement à Tunis, le président de section de l’Espérance, Riad Benour, a indiqué, avant-hier, sur la chaîne tunisienne Hanabaâl, qu’«effectivement, nous avons rencontré Ablemoumen Djabou à trois reprises, mais je dois dire que nous avons trouvé le joueur très perturbé. Nous avons eu l’impression qu’il ne sait pas encore ce qu’il doit faire et quelle est la décision qu’il doit prendre».

Attention de faire comme Hadj Aïssa !

Le président de section de l’ES Tunis a effectivement raison. Djabou est très perturbé ces derniers temps et ne sait plus à quel saint se vouer, et cela est dû essentiellement aux nombreuses offres qu’il a reçues jusque-là, dont une bonne partie reste des propositions de managers uniquement. Le meneur de jeu sétifien n’arrive pas à prendre une décision. Il hésite, il est peut-être très mal conseillé, et il se peut  qu’il finira par rempiler à l’Entente, comme  faisait Hadj Aïssa qui a passé près de 7 ans à vivre la même situation pendant l’intersaison avant signer une nouvelle fois avec l’Entente. Djabou ne doit pas tomber dans les mêmes erreurs, il doit se décider avant qu’il ne soit trop tard.

Le Buteur
Partager