CL 2012 - Zaouche (ASO) : «Il ne faut rien laisser au hasard»

Mercredi 18 juillet 2012

Zaouche sociétaire de l'ASO Chlef. (Photo : LFP)

Pouvez-vous nous informer sur votre blessure ?

Ce n’est pas vraiment une blessure. Lorsqu’on s’amusait sur la plage, j’ai reçu quelques grains de sable dans l’œil et ça m’a fait mal. Le médecin qui m’a examiné m’a rassuré. Je dois reprendre les entraînements dans l’après-midi sans aucun problème.

Etes-vous prêt pour le match contre l’Espérance de Tunisie ?

Absolument, il faut prendre les choses au sérieux et ne laisser rien au hasard. On a bien récupéré et préparé notre match, nous n’avons aucune excuse en cas d’échec. Le groupe a une grande envie de gagner et de se rattraper après le mauvais match qu’on a fait devant notre public contre l’Etoile du Sahel.

Mais ce sera une mission difficile contre une équipe de l’envergure de l’Espérance qui jouera sur son terrain…

C’est le détenteur de la Ligue des champions et personne ne peut ignorer sa supériorité.... C’est une équipe qui a des moyens importants. Mais sur le terrain, on sera 11 contre 11, et j’espère qu’on rentrera bien dans le match, contrairement à notre rencontre contre l’ESS où nous avons réagi tardivement.

Etes-vous prêt personnellement à jouer ce match ?

Comme vous le savez, je suis un joueur polyvalent et l’entraîneur peut compter sur moi dans le poste qu’il souhaite même sur le flanc droit. J’ai dit à plusieurs reprises que je peux jouer dans ce registre, même si je suis plus à l’aise au milieu du terrain.

Ne pensez-vous pas que vos chances de qualification s’amenuiseraient en cas d’un autre échec ?

Je crois que le groupe est conscient de la situation, même si on veut gagner pour d’autres considérations et non pas pour garder seulement nos chances intactes. Comme l’Espérance est capable de nous battre sur son terrain et devant son public, il est aussi possible de pouvoir les surprendre.

Le Buteur
Partager