Eliminatoires de la CM 2014

Les Aigles de Carthage, en seconde période

  • Évaluation courante :
Dimanche 03 juin 2012 - Article soumis par NSA
Hamdi Harbaoui lors de Tunisie - Guinée Equatoriale du 02 juin 2012 (3 - 1). (Photo : CAF Online)

Hamdi Harbaoui lors de Tunisie - Guinée Equatoriale du 02 juin 2012 (3 - 1). (Photo : CAF Online)

L'équipe de Tunisie a idéalement entamé son parcours mondialiste en battant logiquement samedi 2 juin à Monastir (centre-est) la Guinée équatoriale (3-1) pour le compte de la première journée du groupe B.

Les Aigles de Carthage ont présenté deux visages différents contre le quart de finaliste de la dernière coupe d'Afrique des nations Orange. Autant leur première période a été quelconque et poussive, autant ils parurent euphoriques après la pause, profitant de la nette baisse de régime physique du Nzalang Nacional.

Il faut dire que le coach local, Sami Trabelsi a su rectifier le tir à la pause en laissant aux vestiaires un milieu de terrain, Wissem Ben Yahia, au bénéfice d'un attaquant supplémentaire, Hamdi Harbaoui, auteur une semaine plus tôt d'un doublé dans le test contre le Rwanda.

1643137_FULL-LND.jpg

Chadi Hammami et Hamdi Harbaoui buteurs, ou le coaching réussi de Trabelsi ! (Photo : AFP)

Côté équato-guinéen, la défense a paru débordée sur les accélérations de Sabeur Khelifa et Anis Ben Hatira, et c'est peut-être là où le coach brésilien Gilson Paulo a le plus de travail à accomplir.
La première période a été marquée par deux épisodes décisifs : un but refusé à Khelifa (33') pour un hors jeu sifflé par l'arbitre algérien Mehdi Abid Charef, puis, sur le contre, Yenga se déjoue de l'axe défensif tunisien, sa frappe est légèrement détournée par Jemal, le gardien Mathlouthi étant pris à contre pied.

Jemaâ manque l'immanquable à la 38e minute. Mais ce n'était que partie remise. Car, de retour des vestiaires, la chanson va changer et le même Jemaâ va égaliser à la 52' suite à une jolie combinaison dans la surface Khelifa-Harbaoui-Saihi.

Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour voir les Aigles submerger les copains de Rui Fernando de Garcia. Quatre minutes après l'égalisation, un coup franc habilement joué par le demi de Hertha Berlin (Allemagne), Anis Ben Hatira, permet à Harbaoui, le buteur de Lokeren (Belgique) de conclure de la tête au prix d'une détente phénoménale.

La défense tunisienne connaîtra quelques frayeurs à la 65' : Yenga envoie un missile détourné sous la transversale par l'excellent gardien tunisien Mathlouthi. Sur le corner, De Garcia tente un retourné acrobatique qui s'en va au dessus de la transversale.

Conscients du danger que représentent les vifs et rapides attaquants adverses, les locaux, soutenus par un public record (on jouait à guichets fermés) appuient sur l'accélérateur. Et c'est au tour d'un autre joueur entré en seconde période, Chadi Hammami, de mettre les siens à l'abri au terme d'une action collective conclue par un contrôle du droit et par un tir du gauche dans un superbe enchainement (87').

La Tunisie prend déjà la tête du groupe B. Elle ira samedi prochain au Cap Vert, battu ce samedi (2-1) par la Sierra Leone, pour conforter son leadership et ses grosses ambitions.

De son côté, la Guinée équatoriale doit réagir de suite si elle veut jouer un rôle important dans ces éliminatoires.

CAF Online
Noter l'article