Eliminatoires de la CM 2014

La Tunisie prend déjà les commandes

  • Évaluation courante :
Jeudi 14 juin 2012 - Article soumis par NSA
Issam Jomaâ, meilleur buteur de la sélection nationale. (Photo CAF Online)

Issam Jomaâ, meilleur buteur de la sélection nationale. (Photo CAF Online)

Les Aigles de Carthage ont fait le plein au second tour éliminatoire de la Coupe du monde 2014, groupe B, en allant s'imposer (2-1) samedi au stade Da Varzea de Praia contre le Cap-Vert, en présence de 8000 spectateurs (à guichets fermés). L'espace d'une semaine, ils ont signé deux précieuses victoires (après celle du 2 juin à Monastir 3-1 contre la Guinée Equatoriale), prenant du coup le leadership de leur poule avec 6 points, devant la Sierra Leone (4 pts), auteur du nul (2-2) samedi 9 juin à Malabo contre la Guinée Equatoriale. Cette dernière est troisième (1 point) devant le Cap-Vert qui ferme la marche (0 point).

En fait, le succès des hommes de Sami Trabelsi aurait pu prendre des proportions nettement plus larges sur la pelouse de troisième génération de la capitale cap-verdienne si Issam Jemaâ (54', 66', 75' et surtout à la 89' quand il manque l'immanquable), Harbaoui (71') et Khelifa n'avaient pas témoigné d'autant de manque de réalisme devant les buts adverses.

Mais ce même succès aurait également pu être mis en danger sans la baisse de rythme des hommes de Lucio Antunes en seconde période, après une dernière demi-heure de le première période tonitruante.

D'ailleurs, à la 85', les Requins Bleus ratent lamentablement l'égalisation, Jose Andrade manquant complètement sa frappe à trois mètres des buts adverses.

L'expérience des Tunisiens, quatre fois présents en phase finale du Mondial et leur meilleure condition physique ont fait la différence. Les copains de Fernado Nevez, l'arrière central de Châteauroux (France) qui connait parfaitement le football tunisien pour avoir longtemps exercé du côté de l'Union Sportive Monastirienne, ont néanmoins plu par leur courage, leur engagement, leur vivacité, leur vitesse et leur recherche de la profondeur. Leur mérite a été de chercher jusqu'au bout au moins un point devant plus forts qu'eux, toutefois bousculé et inquiété après l'égalisation réussie à la 26' par Odaïr Fortes suite à une sortie hasardeuse du gardien visiteur, Aymen Mathlouthi, ce qui lui permet de le dribbler et d'adresser un tir précis d'un angle pourtant réduit, le cuir étant accompagné de la tête dans les filets par l'arrière central tunisien, Walid Hicheri (26').

Auparavant (14'), Sabeur Khelifa avait ouvert le score d'une jolie pichenette côté gauche suite à une ouverture précise d'Anis Ben Hatira.

Les champions d'Afrique 2004 vont faire parler le métier dès le retour des vestiaires. Parti côté droit, l'incontournable Issam Jemaâ (Brest, L1 française) effectue un une-deux avec Hamdi Harbaoui, le buteur de Lokeren (L1, Belgique), se retrouve seul face aux buts adverses et s'en va glisser du gauche le cuir sous le bras de Ernesto Soares (46').

Ainsi, les Aigles de Carthage vont passer tranquillement la longue pause marquée par les éliminatoires qui ne reprendront que le 22 mars 2013 lorsqu'ils recevront la Sierra Leone pour le compte de la 3e journée.

CAF Online
Noter l'article