Pot de mots

EST - ESS : Important à plus d'un titre !

  • Évaluation courante :
Dimanche 05 août 2012 - Article soumis par FBH - Mis à jour 1 fois
N'Djeng inscrivant l'unique but de l'Espérance de Tunis face à l'Etoile du Sahel, le 7 mars 2012 à Radès. (Photo CHALA)

N'Djeng inscrivant l'unique but de l'Espérance de Tunis face à l'Etoile du Sahel, le 7 mars 2012 à Radès. (Photo CHALA)

Le coach Sang et Or, Nabil Maâloul, et le jeune keeper espérantiste, Moëz Ben Chérifia, s'accordent à dire que la rencontre de l'Espérance Sportive de Tunis face à l'Etoile Sportive du Sahel, dans le cadre de la troisième journée du Groupe A de la phase des poules de la CAF Champions League 2012, est aussi importante que difficile à négocier. Toutefois, les Sang et Or ne dérogeront pas à leurs habitudes et feront de leur mieux dans le but d'obtenir la victoire pour conforter leur place en tête du groupe devant un concurrent direct et pour la qualification et pour la première place. Un duel dur et peu aisé en perspective !

Bonne lecture à vous et bonne chance aux nôtres ! 

Nabil Maâloul – Le Temps

«Pour l’équipe sahélienne comme pour la nôtre le match de la troisième journée est important à plus d’un titre. Notre adversaire, qui a été tenu en échec il y a quinze jours, n’a plus droit à l’erreur pour ne pas compromettre ses chances de qualification. En ce qui nous concerne, la victoire est impérative car elle sera synonyme de qualification pour les demi-finales de l’épreuve. L’Espérance ne pourra pas compter sur Youssef Msakni suspendu pour avoir totalisé deux avertissements, absence de taille quand on sait qu’il est souvent parvenu à débloquer plus d’une situation difficile. Comme je ne pourrai pas compter sur Ragued et Zouaghi lesquels ne sont pas compétitifs à 100%.»

«Nous n’avons apporté aucun changement dans notre manière de préparer un match aussi important soit-il.... Un seul changement dans la mesure où les joueurs abordent habituellement leur mise au vert l’avant-veille d’un match. Ils le feront cette fois-ci deux jours plus tôt à cause du jeûne.»

Nabil Maâloul, coach des Sang et Or © Getty Images / Fifa.com

Nabil Maâloul – est.org.tn

«Ca sera notre troisième match dans cette Champions League. Après les deux premières victoires, on va affronter un concurrent direct pour la qualification, et ayant déjà six points au compteur une victoire nous permettrait de mettre un pied en demi-finale. Ce sera un match très difficile d’un côté parce que notre adversaire a laissé passer deux points importants face aux nigérians de Sunshine, et d’un autre côté, il voudra certainement se racheter. Sur un autre plan, on sera amputé de l’apport de Youssef Msakni, un joueur très important dans notre approche offensive et qui nous a, pas mal de fois, permis de débloquer des situations compliquées.»

 «L’Espérance cherchera comme toujours la victoire. On ne sait pas comment Kebaier va aborder la rencontre, ce qui est sûr, c’est que mon équipe essaiera d’imposer son rythme dès le début du match. Je suis très content que Traoui et Hichri soient à ma disposition, et ces deux joueurs nous ont beaucoup manqués face à l’ASO Chlef. La précédente édition de la Champions League, m’a appris que l’on peut être amputé à chaque match d’un ou deux joueurs cadres et même plus. C’est pour ça que j’ai insisté sur la quantité et la qualité au sein de mon effectif. Physiquement, mon équipe est prête. Le mois de Ramadan pèse certainement sur les organismes mais c’est un handicap partagé avec notre adversaire donc le jeûne n’est pas une excuse valable. Pour finir, je dois dire que dans ce genre de rencontre, le plus important est de concrétiser les occasions qui se présenteront à nous. A ce stade de la compétition, il n’y a pas de grande différence de niveau, ce qui est sûr, c’est que mes joueurs ne lésineront pas sur les efforts pour tenter de remporter les trois points.»

Nabil Maâloul – La Presse

«Ce match sera décisif pour la qualification dans le dernier carré. Notre confrontation de ce soir revêt une grande importance, car un 3e succès nous permettrait de mettre à 80% un pied en demi-finales. Ce sommet se jouera comme d’habitude sur des détails et nous sommes appelés à garder le même rythme dès l’entame du match. L’Etoile est décidée de se racheter après son nul face à Sunshine. Nous sommes vigilants. Nous respectons l’ESS qui est notre principal adversaire»

«Je ne nie pas la valeur de Youssef M’sakni, mais le groupe est prêt surtout avec le retour de Traoui et Hichri. Face à l’ESS, la défense sera vigilante et notre attaque ira de l’avant afin de glaner les trois points de la victoire»

Moëz Ben Chérifia – Le Temps

Le keeper Sang et Or à l'entrée des joueurs avant EST - ASO. (Photo Chala)

«A proprement parler, les choses sérieuses ont commencé à partir de la première journée de la phase des poules. C’est pour vous dire qu’il n’y a pas de match facile pour toutes les équipes des deux groupes. Les Ghanéens de Chelsea ont bien tenu en échec Mazembe qui évoluait à domicile et Sunshine en a fait autant en allant à Sousse. Toutes nos rencontres se préparent sérieusement outre la motivation qui ne manquera pas de nous caractériser sur le terrain».

«Je dirai tout simplement que [l'Etoile] est notre concurrent le plus sérieux, le plus difficile à manœuvrer. Et puis toutes nos rencontres ont été marquées par l’indécision, il en sera sûrement de même cette fois-ci». 

«L’Espérance est habituée à aborder chaque rencontre pour la gagner, que dire quand il s’agit d’un match à six points qui sera synonyme de qualification aux demi-finales. C’est pourquoi je dirai que, nous joueurs, n’avons pas d’autre alternative que la victoire».

Rédaction d'E-S-Tunis.com
Noter l'article
<< article suivant EST - ESS : (1 - 0)