Ligue 1 - 8è journée

EST - ESS : (1 - 0)

Mercredi 07 mars 2012 - Article soumis par NSA - Mis à jour 2 fois
N'Djeng inscrivant l'unique but de l'Espérance de Tunis face à l'Etoile du Sahel, le 7 mars 2012 à Radès. (Photo CHALA)

N'Djeng inscrivant l'unique but de l'Espérance de Tunis face à l'Etoile du Sahel, le 7 mars 2012 à Radès. (Photo CHALA)

L'Espérance de Tunis s'est imposée aujourd'hui face à l'Etoile du Sahel en match en retard comptant pour la huitième journée de Ligue 1 (1-0 but de N'Djeng à la 45'+2'). Une bonne opération pour les Sang et Or qui réalisent une cinquième victoire d'affilée depuis la reprise et remontent à la deuxième place au classement.

L'Etoile, jouant à l'extérieur, a préféré ne pas prendre de risques dès le début et voir comment l'Espérance allait évoluer. Les nôtres ont cherché dès l'entame du match à poser leur jeu et ont été frustrés par l'arbitre Jedidi qui n'a pas accordé un penalty flagrant suite à une faute sur Youssef Msekni ! Le carton rouge brandi au nez de Taider, du reste mérité pour une agression caractérisée contre Chammem (12'), a poussé l'Etoile à adopter une attitude attentiste en menant des contres qui se sont avérés parfois dangereux : une occasion pour Sassi - balle perdue par Coulibaly - et une autre sur corner pour Santos libre de tout marquage ! L'Etoile a tenté d'être menaçante en usant, surtout sur les contres, de permutations entre Sassi et Chehoudi, alors que Santos prenait souvant une position axiale. Même tactique adoptée par l'Espérance : Bouazzi permutait avec I. Msekni alors que N'Djeng jouait plus en mouvement. Y. Msekni surveillé surtout par Kom a perdu pas mal de balles mais a été très dangereux sur d'autres actions et a obtenu pas mal de coup-francs. Les Sang et Or ont vu leurs efforts couronnés par le but de N'Djeng en fin de première mi-temps suite à une belle action collective (45'+2').

Malgré l'ascendant psychologique pris sur son adversaire en raison du surnombre et de l'avance au score prise juste avant la pause, l'Espérance s'est montrée moins entreprenante en seconde période. Mais elle a su gérer et garder son avance devant une Etoile qui s'est remise à l'attaque pour tenter d'égaliser, n'ayant plus rien à perdre.

Formation de l'Espérance : Ben Chérifia, Derbali, Chammam(c), Coulibaly, Hichri, Mouelhi, Traoui (Aouadhi 74'), Bouazzi, Y. Msakni (Korbi 84'), I. Msakni (Slama 83') et N'Djeng.

Avertissements : Mouelhi, Chammam.

Rédaction d'E-S-Tunis.com
Source : http://www.e-s-tunis.com/EST/news/news.php?id=8584
© www.E-S-Tunis.com, sous un contrat «Creative Commons»